Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 07:44

DSC04001

 

Pour notre première visite, nous allons descendre la rue Moal (chauve), son ancien nom était rue Nellic, du petit ange.

C’est le bas de la ville, le quartier populaire.

Dans cette rue se trouvait le plus grand nombre de tisserands, nous pouvons y voir encore quelques unes de leurs maisons. Au milieu du XVIII ème siècle, Locronan abritait 250 tisserands professionnels. Ils n’étaient pas propriétaires de leur maison dans leur plus grand nombre, leurs petites maisons étaient mises à disposition par les marchands.

Au bas de la place principale du bourg s’ouvre l’entrée de la rue Moal, elle descend rapidement vers la plaine du Porzay.  C’est une rue très en pente, elle était le quartier le plus animé de la ville, pendant toute la journée résonnait le cliquetis régulier des métiers à tisser. 

   

Ruine de l’hôpital et chapelle saint Eutrope, de cette bâtisse, il ne reste presque plus rien. Elle a servi de carrière de pierres après la révolution.  

 

DSC04430

 

 

 

Une maison de marchand, elle est à étages, ce qui montre la richesse de son propriétaire. Ce qui est intéressant de

noter, c’est que, les fenêtres du rez-de-chaussée suivent la pente de la rue, ainsi que l’interruption de la corniche dans sa partie centrale, qui, indique la présence ancienne d’une lucarne.

 

 

 

 

 

   

DSC04437DSC00589

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les maisons occupées par les familles de tisserands, était de toute petite taille. La partie à vivre était au "haut bout", là où se trouvent la cheminée et la fenêtre de plus grande taille. Le métier, lui, trônait dans l’autre partie du bâtiment. Son bâti était posé sur le sol en terre battue, une tranchée était pratiquée pour accueillir le pédalage. Cette disposition permettait à ce que les fils de la chaine soient au plus près du sol pour rester le plus possible dans une ambiance humide. Si jamais l’air était trop sec, le tisserand mettait de l’eau à bouillir pourcréer de la vapeur.

L’eau et l’humidité ont une grande importance dans le travail du chanvre. C’est pour cela, que les tisserands se trouvaient au bas de la ville, l’endroit où elles sont les plus présentes.

DSC04443

 

DSC04453

 

DSC04466

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC04525

 

DSC04498

 

 

La fondation de la chapelle de Notre Dame de Bonne Nouvelle, ou chapelle neuve, remonte au XV ème siècle, mais la plus grande partie de ses murs date du XVI ème, fin XVII ème pour le clocheton central.

C’est un édifice en deux parties, une arche divise l’intérieur. La poutre de gloire et l’arche marquent la limite entre les fidèles et les religieux.

 

 

 

 

 

 

 

La statue de la vierge date du XVI ème siècle, c’est une vierge nourricière, elle ouvre son corsage pour donner le sein àDSC04505 l’enfant.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC04473La fontaine et lavoir saint Eutrope ont été construits grâce aux dons de I. Conan, marchand de toile, une dédicace peut se lire de chaque côté de la niche.

C’est une fontaine à bassin, les années de grande Troménie, les reliques de saint Eutrope y étaient plongées, l’eau était ensuite distribuée pendant la procession….elle avait le pouvoir de guérir toutes les maladies…. DSC04485

 


Partager cet article
Repost0

commentaires

R
<br /> <br /> Locronan!!! Je ne pensais pas!!!<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
H
<br /> <br /> Oui, cette ville est très riche! merci!!<br /> <br /> <br /> <br />
D
<br /> <br /> Merci pour cette découverte de Locronan.<br /> <br /> <br /> J'ai appris beaucoup de choses.<br /> <br /> <br /> Bonne soirée.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
H
<br /> <br /> Merci à vous, nous allons essayer de vous présenter ce bourg rue par rue. A bientôt<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> <br /> Je suis épatée !!! tu ne m'avais rien dit !!! bravo !!<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
H
<br /> <br /> Je suis heureux de pouvoir encore t'épater!merci!<br /> <br /> <br /> <br />
E
<br /> <br /> Je suis déjà allée à Locroman, mais grâce à cet article je le découvre différemment, je serais plus attentive la prochaine fois!<br /> <br /> <br /> Même cause à effet, il faut de l'eau et dans nos caves jamais besoin de faire chauffer de l'eau pour faire bouillir la marnite !<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
H
<br /> <br /> Merci, j'aime faire découvrir cette ville. Quand vousr reviendrez, venez me dire un petit bonjour!<br /> <br /> <br /> <br />

Présentation

  • : Croisés de Lettres - Tissage et vagabondage
  • : Le croisement de deux passions a fait naître l'envie d'échanger sur les textes et le tissage, le fil et la lecture, où la trame et les mots se relient et s'entremêlent. Nous avons créé ce blog pour révéler ce lien très ancien, d'où notre titre, Croisés de Lettres. Toutes les inspirations sont les bienvenues! Une petite trace de votre passage fait toujours plaisir!
  • Contact

Visite à Locronan...

tibihan.png

Liens